Au laboratoire...
Sciences Physiques et Chimiques Fondamentales et Appliquées
Académie d'Aix-Marseille
 

Diiode [Préparer une solution de] - eau iodée - lugol

vendredi 31 octobre 2008, par Isabelle Derambure

I3- a la même reactivité que I2 sauf que celui ci est beaucoup plus soluble dans l’eau.

JPEG - 2.1 ko
travaillez sous la hotte

Travailler sour la hotte aspirante car les vapeurs de diiode sont très toxiques. Pour vous convaincre de la quantité de gaz émis, posez une gaze ou un papier buvard sur le col d’un erlenmeyer et voyez comment il se colore.

Un récipient en plastique se colorera en marron.

Procédure générale : Broyer dans un mortier l’iode bisublimé et l’iodure de potassium. Dissoudre dans l’eau distillée (ajouter éventuellement un peu d’iodure de potassium pour permettre la dissolution totale de l’iode)

Recette précise

Suivez la procédure suivante :
- Préparez 33,2 g de iodure de potassium (KI) de masse molaire M = 166,01 g.mol-1 (ceci vous donne 0,2 moles)
- Dissolvez dans environ 0,5 L d’eau distillée en agitant
- Préparez 25,4 g de diiode (I2) de masse molaire M = 253,81 g.mol-1 (ceci vous donne 0,1 moles)
- Versez dans la solution aqueuse de KI
- Complétez en eau distillée pour réaliser 1 L de solution.

Recette plus généraliste

Pour préparer une solution de diiode il faut :
- le préparer dans le KI (iodure de potassium) en excès ce qui permet de solubiliser le diiode dans l’eau :
— environ 60 g de KI pour 30 g
— ou mole à mole, I2 + I- = I3-
— ou ajouter du KI jusqu’à dissolution totale du I2

Conserver dans une bouteille en verre brun (n’oubliez pas de dater). S’utilise dilué. Se décolore à la longue.

 
Au laboratoire... Sciences Physiques et Chimiques Fondamentales et Appliquées - Académie d'Aix-Marseille – Adresse - CP Commune – Responsable de publication : Isabelle Derambure
Dernière mise à jour : jeudi 27 février 2020 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille