Au laboratoire...
Sciences Physiques et Chimiques Fondamentales et Appliquées
Académie d'Aix-Marseille
 

Rapport de jury de concours Adjoint Technique Principal de Laboratoire

mercredi 10 juin 2009, par Isabelle Derambure

[Merci à Philippe Virion pour cette information]

L’académie de Bordeaux publie sur son site web le rapport de jury du concours (externe et interne) d’adjoint technique principal de laboratoire pour la session 2008.

Je vous recommande la lecture attentive de ce rapport dont certaines remarques pertinentes permettrons aux candidats de se préparer de façon efficace.


Rapport de jury du concours Adjoint Technique Principal de Laboratoire
Concours externe - Concours interne - Session 2008

I. Présentation, résultat des concours

Nombre de postes - Nombre d’inscrits
Concours externe : 3 postes - concours externe : 51
Concours interne : 4 postes- concours interne : 91

I.1. Déroulement des épreuves écrites

- BOEN n° 3 du 17 janvier 2008

Concours externe : durée 2 heures, coefficient 2.
Nous rappelons que pour le concours externe, l’épreuve écrite dure deux heures et se présente en quatre parties : des questions transversales, et trois parties disciplinaires A, B et C.

Concours interne : durée 1 heure, coefficient 1.
Pour le concours interne, l’épreuve dure une heure et le candidat ne traite que la partie correspondante à l’option qu’il a choisie à l’inscription.

Résultats :

Concours interne
Nombre de présents inscrits Moyenne
Option A : Sciences de la Vie et de la Terre 26/30 12,73
Option B : Sciences Physiques et Chimiques 45/55 14,35
Option C : Biotechnologie 6/6 13,9
Concours externe
Nombre de présents inscrits Moyenne
27/51 7,85

Jury d’admissibilité :
- Concours externe : 9 admissibles (2 en option A, 7 en option B) - Moyenne des admissibles : 10,70
- Concours interne : 12 admissibles (2 en option A, 9 en option B, 1 en option C) - Moyenne des admissibles : 17,45

I. 2. Présentation et déroulement des épreuves d’admission : les épreuves (pratique et oral)

Les épreuves d’admission des concours interne et externe sont définies de la même manière.

Épreuve pratique : 2 heures, coefficient 3
Chaque commission est composée de deux examinateurs qui évaluent un candidat par salle. Plusieurs postes de travail sont proposés et le candidat doit traiter toutes les questions.

- Option A : chaque sujet comprend des questions de Sciences de la Vie et de la Terre
- Option B : chaque sujet comprends des questions de Sciences Physiques et Chimiques
- Option C : chaque sujet comprend des questions de biochimie, de microbiologie, de biologie

Épreuve orale : 30 minutes, coefficient 1
L’épreuve orale se déroule en présence d’un jury mixte : les trois options sont représentées. Visant la connaissance et l’utilisation du matériel, cette épreuve est l’occasion pour le jury d’aborder des aspects techniques, d’hygiène et de sécurité, dans les différents champs disciplinaires. Les missions de l’Adjoint Technique Principal de Laboratoire sont également abordées.

Jury d’admission

- Concours externe : 3 lauréats en liste principale, 3 candidats en liste complémentaire
- Concours interne : 4 lauréats en liste principale, 4 candidats en liste complémentaire

Remarques et conseils aux futurs candidats

1- Épreuves d’admissibilité
La réussite aux épreuves écrites nécessite une préparation solide afin d’acquérir une culture et des connaissances dans les différents champs disciplinaires et aux différents niveaux d’exercice : collège et lycée. Dans le cas du concours externe, le jury a constaté une forte hétérogénéité des réponses selon les parties traitées : si la première partie a été globalement réussie, le déséquilibre dans le traitement des autres parties a pénalisé nombre de candidats. Cette situation ne s’est pas retrouvée au concours interne où dans chaque options des copies de qualité ont été observées. Nous rappelons que les questions couvrent, pour chaque option, les différents domaines disciplinaires qui s’y rattachent : ce point est important car encore une fois, une copie équilibrée constitue un atout supplémentaire pour la réussite au concours.

2- Épreuve d’admission
D’une manière générale, les membres du jury ont apprécié le bon niveau de préparation des candidats ainsi que leur motivation. Malgré le stress compréhensible manifesté par une bonne partie des candidats, le jury tient à souligner l’excellence de certaines prestations, en épreuve pratique comme lors de l’épreuve orale. Une préparation sérieuse au plan technique, une bonne connaissance des missions et statuts d’un Adjoint Technique Principal de Laboratoire et une communication motivée et ouverte sont des atouts pour la réussite à ces concours.

— Épreuves pratiques :
L’épreuve pratique porte sur l’option choisie par la candidat au moment de son inscription. Cette épreuve permet d’apprécier les compétences dans plusieurs domaines : la mise en œuvre technique, l’esprit critique ainsi que les qualités du candidat dans la présentation du travail réalisé et dans sa communication avec le jury. Lors de cette épreuve pratique, le candidat est amené à répondre à certaines questions précisées dans l’énoncé du sujet ou posées à l’occasion du déroulement des activités. Une lecture du travail demandé avant la mise en œuvre est vivement conseillée. Nous rappelons également que chacune des options ne se résume pas à une seule et unique discipline.

Plus précisément, le jury s’attache à valoriser les candidats qui s’approprient l’ensemble du matériel mis à leur disposition, assurent des montages et des suivis de protocole en usant d’un matériel clairement identifié et sélectionné de manière motivée. La réalisation des mesures et autres observations permet au jury d’évaluer la rigueur et la précision des gestes techniques du candidat mais également d’apprécier sa connaissance du matériel classique trouvé dans un laboratoire de sciences expérimentale. Lorsque les instruments ne sont pas connus, le jury peut évaluer les capacités d’adaptation du candidat.
L’organisation de chaque poste de travail est également appréciée : organisation de l’espace, sélection du matériel et autres outils mis à disposition, ergonomie du poste dans son ensemble, sécurité et rangement de la paillasse entre autres.

L’esprit critique, manifesté en temps réel ou bien à l’occasion de questions spécifiques, fait partie des qualités attendues : critique des résultats obtenus et des conditions d’expérimentation, de manipulation. La proposition de variantes au plan technique, lorsqu’elles sont pertinentes et réalistes, témoigne de capacités d’initiatives et d’une bonne maitrise du matériel.

Le fait de présenter des calculs ou/et des résultats formalisés, participe également à la valorisation des qualités de communication du candidat qui devra, dans l’exercice de son métier, échanger au quotidien au sein d’une équipe pédagogique.

- Option A :
Les épreuves pratiques se sont appuyées sur diverses manipulations relatives aux Sciences de la Vie et de la Terre de niveau différent (lycée, collège). Le nombre de poste était variable selon les sujets (trois à quatre postes généralement proposés). Le candidats devait prendre connaissance des différentes questions et choisir l’ordre dans lequel il souhaitait réaliser les manipulations. Le matériel nécessaire ainsi que les protocoles étaient mis à disposition du candidat. Les différents postes proposés permettaient d’évaluer le candidat sur ses capacités à utiliser divers matériels classiques d’observation, à réaliser des protocoles (par exemple préparation d’une solution alcoolique de chlorophylle brute) et à utiliser des supports numériques.
- L’outil informatique, pour lesquels les candidats ont rencontré quelques difficultés, est donc présent sur au moins un des postes.
- Une bonne maîtrise des instruments d’observation, en particulier du microscope, est également nécessaire.
- La capacité du candidat à répondre aux questions et à communiquer sur les choix de préparation réalisés, en cours ou en fin de manipulation, a été très variable.

- Option B
Les épreuves proposées portaient sur les Sciences Physiques et Chimiques. Le jury a laissé les candidats commencer leur épreuve par la matière de leur choix. Sauf pour un candidat, la chimie a été choisie en priorité. Ce choix démontre que les candidats concernés ont un meilleur savoir-faire en chimie qu’en physique.
Nous avons relevé les points suivants :
- Quelques candidats ont reconnu ne pas avoir manipulé avec les précautions d’usage (rinçage de la verrerie avec la solution adaptée, ajustage du zéro de la burette, ajustage du niveau de la fiole jaugée, port de gants et de lunettes, récupération des solutions).
- Les connaissances sur la sécurité en chimie sont satisfaisantes dans l’ensemble mais peu de candidats reconnaissaient les classes d’appareils électriques et les précautions à prendre pour éviter d’éventuels problèmes de masse dans un circuit électrique.
- Quelques candidats ne prennent pas le temps de poser leurs calculs ce qui conduit à des erreurs et des pertes de temps ultérieures. Certains d’entre eux ont éprouvé des difficultés à répondre aux questions tout en manipulant. Si quelques-uns ont pris des initiatives (demande de matériel supplémentaire, repérage des solutions avec un stylo pour verrerie), l’organisation de l’espace n’a pas été pertinente. cela peut s’expliquer par le « stress » engendré par le concours mais aussi par le fait que tous les candidats ont démarré l’épreuve sans forcément lire le sujet dans son intégralité. Leurs réactions se sont plus apparentées à celle d’un élève que celle d’un adulte, dans l’ensemble, déjà qualifié.
- Certains candidats ont une bonne maîtrise du tableur.

- Option C
L’épreuve pratique se composait de trois questions : une préparation de TP de biochimie, de biologie humaine et de microbiologie. Une durée indicative était précisée pour chacune des questions. Les capacités manipulatoires, la rigueur, la précision des calculs ont été évalués ainsi que la capacité à s’organiser dans le temps. Comme pour les options précédentes, une bonne connaissance du matériel, des instruments, des techniques et des conditions optimales de réalisation et d’observation ainsi que le respect des principes d’hygiène et de sécurité, ont été particulièrement appréciés.

— Épreuve orale :
Visant la connaissance et l’utilisation du matériel, cette épreuve a sans doute été la plus surprenante pour les candidats. Le jury a abordé des aspects techniques, d’hygiène, de sécurité dans les différents champs disciplinaires ainsi que les missions de l’Adjoint Technique Principal de Laboratoire.
Il a pu apprécier certaines capacités, en particulier :
- Capacité à mobiliser des connaissances dans chaque discipline : qualité et pertinence des réponses
- Capacité à soutenir un oral : communication, réactivité, motivation

L’entretien a permis également de mettre en évidence le type de préparation au concours suivi : soit un balayage des trois matières soit uniquement la matière de leur quotidien professionnel pour les candidats du concours interne.
Des qualités d’ouverture ont été appréciées, et les candidats ayant fait l’effort de mobiliser des connaissances acquises par l’expérience comme ceux qui se sont préparés à la non spécialisation prévue dans ces nouveaux corps ont été valorisés.
Le goût pour le travail en équipe et une bonne appréciation des responsabilités d’un personnel de laboratoire dans des situations variées ont également constitué des éléments positifs.

Sur les douze candidats admissibles du concours interne, quatre d’entre eux ont pu répondre aux questions posées dans les trois disciplines. Certains ont été de toute évidence surpris par le fait d’être interrogés sur ces trois matières. Nous rappelons ici que le texte du BO n°3 du 17 janvier 2008 indique que le choix de l’option concerne l’épreuve écrite pour le concours interne et l’épreuve pratique pour les concours interne et externe. Une expérience professionnelles diversifiée dans les différents laboratoires a constitué ici un atout majeur. Aussi, il est vivement recommandé pour la préparation à ces concours d’aller voir le matériel et son utilisation dans les différentes disciplines, au collège comme au lycée. Il a été remarqué, au regard des réponses fournies par les candidats, que la biotechnologie reste le point le plus délicat pour l’ensemble des candidats.

Des questions d’ordre général concernant l’hygiène, la sécurité et l’environnement ont été également posées : des réponses trop souvent imprécises ont été fournies, par méconnaissance des derniers textes officiels (déchets animaux, prélèvement d’animaux dans la nature, utilisation du sang humain ou des micro-organismes...).

En ce qui concerne le concours externe, huit candidats se sont présentés à l’oral sur les neuf admissibles. trop souvent les candidats ne connaissent pas les missions confiées aux ATPL : on peut donc conseiller aux futurs candidats de prendre connaissance des textes réglementaires et le cas échéant de rencontrer des personnels en poste, afin d’avoir une idée plus précise des missions et statuts des ATPL.

Par ailleurs, nous avons pu constater l’incapacité de certains candidats à répondre à des questions simples relatives à deux des trois domaines concernés : les membres du jury rappellent que le concours permet de recruter des ATPL qui pourront être affectés aussi bien dans un laboratoire de Sciences Physiques que dans un laboratoire de SVT ou de Biotechnologie. Il est donc indispensable de maitriser un minimum de connaissances pratiques dans chacune des disciplines. En outre, les candidats doivent connaitre la possibilité de participer à des dispositifs de formation continue qui leur sera offerte une fois qu’ils seront en poste afin de compléter leur formation initiale.

Les questions relatives à l’hygiène, à la sécurité et à l’environnement ont trop souvent fait l’objet de réponse approximatives voire incorrectes : comme pour le concours interne, on ne peut que conseiller la lecture des derniers textes officiels.


- Pour aller plus loin : Consulter la page « Concours - personnels de laboratoire » de l’académie de Bordeaux. Le rapport de jury de concours ATPL est joignable en suivant le lien en fin de page.

 
Au laboratoire... Sciences Physiques et Chimiques Fondamentales et Appliquées - Académie d'Aix-Marseille – Adresse - CP Commune – Responsable de publication : Isabelle Derambure
Dernière mise à jour : mardi 22 septembre 2009 – Tous droits réservés © 2008-2018, Académie d'Aix-Marseille